Current track

Title

Artist

Current show

Detroit Sessions

3:00 am 10:00 pm

Current show

Detroit Sessions

3:00 am 10:00 pm


Haïti / Energie Un déficit de 113.5 milliards de gourdes en 10 ans sur le carburant

Written by on June 23, 2020

Au cours des 10 dernières années, l’Etat haïtien a concédé des pertes d’environ 113.5 milliards de gourdes sur les produits pétroliers vendus dans le pays, selon ce qu’ont indiqué lundi le président Jovenel Moïse et le ministre des finances, Michel Patrick Boisvert lors d’une conférence de presse au palais national. Le président Moïse annonce que l’Etat va reprendre le contrôle de la situation.


Le président Jovenel Moïse
Le président Jovenel Moïse

Port-au-Prince, le 22 juin 2020.- Le gouvernement continue d’enregistrer d’énormes pertes sur la vente des produits pétroliers sur le marché.

Lors d’une conférence conjointe au palais national, le ministre de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert et le président Jovenel Moise ont étalé les différentes pertes enregistrées par l’Etat haïtien sur la vente de carburant dans le pays. 

Les pertes enregistrées par l’Etat haïtien s’élèvent à 75 gourdes  sur chaque gallon de gazoline vendu dans le pays, 43  sur le kérosène et 34 sur le diesel, a fait savoir le ministre des finances.

Selon les révélations du ministre Boisvert, durant les dix dernières années, soit de mars 2010 à mai 2020, une perte de plus de 113,5 milliards de gourdes, soit environ 1,7 milliard de dollars, est enregistrée.

Le ministre des finances Michel Patrick Boisvert
Le ministre des finances Michel Patrick Boisvert

Les pertes pour les deux dernières années s’élèvent à plus de 24,7 milliards de gourdes, affirme le ministre Michel Patrick Boisvert qui fait état d’une perte de taxe évaluée à plus  83 milliards de gourdes et le reste en subvention, sur la décennie considérée.

Pour compenser cette perte, l’Etat doit régulièrement recourir au financement de la Banque Centrale afin de rendre disponible le carburant sur le marché ce qui, reconnaît le ministre Boisvert, a eu des effets néfastes sur le taux de change.

Face à cette situation, l’État annonce la reprise du contrôle du dossier de carburant dans le pays.

Vant Bèf Info (VBI)


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *